Cimetières : le point fin décembre 2012

1. Situation

La première phase du plan d’action a été achevée en 2011. Elle a permis, outre l’entretien et la réhabilitation, de procéder au regroupement de 84 cimetières dont l’état de dégradation extrême ne permettait pas d’envisager leur restauration. Les restes mortels ont été regroupés individuellement dans des ossuaires édifiés dans des cimetières plus importants, situés dans les grandes villes.

Une seconde phase du plan a été élaborée en étroite concertation avec les autorités algériennes. L’arrêté paru au JORF le 23 juin 2011 a publié la liste de 137 cimetières situés en zones rurales dont les sépultures seront regroupées au sein de 26 cimetières, pour lesquels l’entretien et l’intégrité seront plus aisément assurés.

Le budget nécessaire à la réalisation de cette seconde phase de regroupements avait été estimé, en 2009, à 1.172.000 €. Compte tenu de l’inflation en Algérie (en moyenne 4,7 % par an depuis 2009), le coût total de l’opération devrait s’élever à 1.347.800 €, considérant une réévaluation globale de 15 %. A cela, il faut ajouter l’enveloppe entretien/réhabilitation d’un montant annuel de 100.000 € pour les trois circonscriptions consulaires.

2. Bilan 2012

L’enveloppe budgétaire mondiale en matière de cimetières civils pour l’année 2012 s’est élevée à 511.234 €.

390.000 € ont été alloués à l’Algérie sur le programme 151 du ministère des Affaires étrangères, auxquels il faut ajouter 19.000 € provenant du fonds de concours (subventions de la Ville de Marseille =16.000 €=, et de la région Alsace =3.000 €=), soit un budget total de 409.000 € répartis comme suit :

2012

- ALGER
— Programme 151 : Crédits consommés 174.728,16 €
— Fonds de concours : néant
— Total : 174.728,16 €

- ANNABA
— Programme 151 : 101.372,89 €
— Fonds de concours : néant
— Total : 101.372,89 €

- ORAN
— Programme 151 : Crédits consommés 106.804,81 €
— Fonds de concours : 19.000,00 €
— Total : 125.804,81 €

- Total ALGER + ORAN + ANNABA
— Programme 151 : Crédits consommés  : 382.905,86 €
— Fonds de concours : 19.000,00 €
— Total : 401.905,86 €

Ce budget a permis le lancement de la deuxième phase du plan d’action dont les premiers travaux ont débuté au cours du premier semestre. C’est ainsi que, 36 cimetières, répartis dans les trois circonscriptions consulaires d’Alger (18), Annaba (9), et Oran (9), ont pu être regroupés au cours de l’année 2012.

publié le 13/08/2013

haut de la page